logologo
19
OCT.
2015

Les COOCs, la nouvelle révolution de la formation ?

COOCsSi l’être humain est une espèce en constante évolution, le monde de la formation n’est pas en reste !

A peine les MOOCs ont-ils eu le temps de commencer à faire partie de notre vocabulaire, que les COOCs débarquent et cherchent à s’imposer auprès des entreprises. Or, seule la première lettre a changé… En remplacement du M de Massive, ce sont les « Corporate Open Online Courses » qui sont désormais à la mode dans l’univers de la formation. Mais dans quels domaines les COOCs font-ils office de formation ? Qu’en est-il de la formation en anglais ?

Que sont les COOCs ?

Ce sont des modules de formation à grande échelle que les entreprises vont lancer pour éduquer non seulement leurs employés, mais surtout leurs clients. Un nouveau mode de formation numérique et gratuit, déjà mis en place à l’initiative du ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur. Les modules sont ludiques, on y gagne des points, on y passe des niveaux, et toute la mécanique du jeu se met en route pour motiver et encourager à apprendre.

Lancés par les plus grandes entreprises, ces modules de formation ludiques fonctionnent donc comme un jeu. Ces sortes de compétition à la connaissance sont destinées à un public d’employés mais aussi à la clientèle. Une belle avancée qui permettra à tous d’apprendre autrement tout en s’amusant.

Quelle différence avec les MOOCs ?

Afin de bien différencier l’approche des MOOCs introduite par l’enseignement supérieur, les COOCs interviennent à l’initiative des entreprises.  Les COOCs, Corporate Open Online Courses, au même titre que les MOOCs sont des modules de formation ayant la particularité de jouer sur deux cibles différentes : les employés et leurs clients.  En effet, les COOCs ont la particularité de répondre aux besoins du client à travers deux volets : la formation des salariés de l’entreprise, mais aussi la possibilité d’ouvrir des formations aux clients eux-mêmes. Les modules des COOCs sont interactifs, intègrent du scoring, c’est un jeu stimulant pour développer ses compétences.

Quelles sont les entreprises qui utilisent les COOCs?

Les premiers résultats de l’étude menée par Speexx Exchange sur les années 2014 et 2015 montrent que les MOOCs progressent à grande vitesse dans l’entreprise. En ce qui concerne la France, un quart des entreprises utilisent déjà les COOCs.

Selon les premiers répondants, 34 % des entreprises proposent déjà un « Corporate » MOOC (COOC) à certains de leurs employés et 32 % envisagent d’en introduire d’ici à 2016. En revanche, les 34 % restant ne prévoient aucune initiative du genre dans les prochaines années.

Du côté des employés, beaucoup restent à convaincre. Interrogés sur le potentiel des MOOCs ils sont 30 % à les juger performants, 54 % à évaluer leur potentiel comme « moyen » et 6 % comme « faible ». Mais seulement un tiers des répondants sont déjà utilisateurs d’un COOC. Pour Speexx Exchange, il s’agit d’un problème d’intégration. Les équipes managériales et les équipes en charge du développement de l’entreprise doivent bien comprendre les avantages et les inconvénients des COOCs pour développer une stratégie adaptée et bénéficier des effets escomptés.

Voici quelques exemples d’entreprises qui ont adopté les COOCs :

• Aux Etats-Unis, la Bank of America vient d’annoncer le lancement de modules de formation en gestion financière pour ses clients en collaboration avec Khan Academy. Ce cours, appelé Bettermoneyhabits est disponible en ligne, et à tous (32 % des Américains disaient avoir pris de mauvaises décisions financières)

SAP (Systems, Applications and Products for data processing) vient de lancer son premier cours intitulé « introduction au développement de logiciel » ouvert à ses employés mais aussi à tous les développeurs qui ont besoin de comprendre son environnement.

Aquent, une entreprise de placement temporaire, a ouvert un cours « Aquent Gymnasium » pour enseigner aux professionnels du monde numérique les compétences qui leur seront nécessaires dans le monde du travail.

Microsoft offre à tous les développeurs son académie virtuelle.

Les entreprises envisagent ainsi de fidéliser la clientèle, d’augmenter la force de leur marque, et finalement d’augmenter les ventes. Les Américains appellent cela aussi le « Knowledge Marketing ».

Vont-ils remplacer la formation interne ?

Finie la formation interne ? Pas si sûr. Ayant dans un premier temps investi le monde de l’enseignement, les COOCs font parler de l’entreprise et confirment sa compétitivité mais pas seulement. Fonctionnement d’apprentissage foncièrement novateur, cette nouvelle proposition risque de faire de l’ombre au système consacré de la formation interne des salariés.

Epoque révolue que celle de la formation continue, ces plateformes éducatives et interactives version 2014  permettent aux entreprises de transmettre un socle commun de compétences mais aussi leurs valeurs à l’ensemble des salariés en s’évitant les contraintes de temps et de budget.

Quid de la formation en anglais ?

Malheureusement, en ce qui concerne la formation en anglais, les COOCs semblent suivre le même chemin que les MOOCs… Pour l’instant, l’offre concernant l’anglais est inexistante. Mais ne perdons pas espoir, à l’allure où vont les choses de nos jours, et devant la demande de plus en plus importante en ce qui concerne l’apprentissage de l’anglais, le changement pourrait s’opérer très prochainement !

Sources :

http://blogs.speexx.com/blog/companies-already-use-corporate-moocs/

http://www.huffingtonpost.fr/estelle-metayer/coocs-moocs_b_4366853.html

www.chefdentreprise.com – « Tribune | MOOCs, COOCs, quelle différence… Et surtout quelles opportunités pour l’entreprise ? » : http://www.chefdentreprise.com/Thematique/management-rh-1026/Tribunes/moocs-coocs-quelle-difference-et-surtout-quelles-opportunites-pour-lentreprise-235150.htm#.ViPRmX7hDDc

Comments

comments

Leave a Reply

*

captcha *