logologo
07
MARS
2015

Comment mieux écouter… pour mieux parler anglais ?

Si vous faites partie des 1,5 milliards d’étudiants qui apprennent l’anglais aujourd’hui, vous êtes sans cesse à la recherche de nouvelles façon d’améliorer votre niveau. Dans ce blog, nous avons déjà abordé les moyens les plus efficaces pour progresser en anglais, notamment des méthodes amusantes et des techniques prouvées. Une de ces techniques que je vous propose maintenant est simplement l’ECOUTE. Plutôt facile, non ?

L’écoute est l’une de ces compétences que l’on a souvent du mal à pleinement réaliser dans la vie quotidienne. Avec notre attention constamment partagée entre les écrans de téléphone, d’ordinateur et de télévision, sans parler du travail, de l’école, des enfants, des amis et toutes les autres choses qui nous accaparent le quotidien, nous avons perdu l’art d’écouter attentivement. L’ère des mini-podcasts et des vidéos de 2 minutes nous ont appris à enregistrer l’information par petites doses et avec en plus une analyse de cette dernière réalisée au préalable pour nous.

Mais il demeure vrai que l’écoute est l’une des techniques les plus efficaces, et certainement l’une des moins utilisées, pour améliorer son apprentissage de l’anglais. Pourquoi cela ?

Car c’est bien en écoutant que notre cerveau apprend naturellement une langue. La répétition des mots et des sons, des situations sociales et du vocabulaire associé, ainsi que le fait de lier une expérience et/ou une émotion à une conversation, fait que notre cerveau apprend naturellement la langue – comme on le fait simplement quand on est enfant.

Dans cette perspective, entendre du bon anglais par n’importe quel moyen est toujours bénéfique pour l’apprentissage. Vous pouvez écouter la radio, chanter des chansons, regarder des films ou des séries, aller au théâtre, ou encore visiter un pays anglophone. Une des meilleures façons d’écouter et d’apprendre est d’avoir une conversation avec un anglo-saxon. Mais cela peut s’avérer difficile d’avoir une écoute attentive dans ce genre de situation car vous risquez de vous préoccuper davantage sur ce que vous allez dire ! On a tellement peur de faire des fautes et d’avoir l’air bête que, bien souvent, on n’écoute pas VRAIMENT notre interlocuteur !

Cela peut également poser problème dans le domaine des affaires. Si vous travaillez dans une langue qui n’est pas votre langue maternelle (et ce sera souvent l’anglais !), cela peut être difficile de suivre des réunions et des visioconférences. Avec des compétences orales approximatives, vous risquez en effet de passer à côté d’informations importantes, et cela peut vous coûter dans un tel contexte !

Afin de vous aider à apprendre l’anglais (ou une autre langue) plus facilement, voici quelques astuces pour une « écoute consciente », qui vous aidera à d’améliorer vos compétences orales. N’oubliez pas de les mettre en pratique la prochaine fois que vous parlerez avec un anglo-saxon !

  • Faites une petite liste de sujets à aborder. De cette façon, vous aurez toujours quelque chose à dire. Les anecdotes personnelles fonctionnent généralement mieux que les grands débats sur l’actualité.
  • Engagez le contact visuel avec votre interlocuteur. Soyez présent et concentré. Le fait de regarder votre interlocuteur dans les yeux, que ce soit en face à face ou via internet, lui montre que vous l’écoutez. C’est un signe de respect et d’ouverture dans le cadre d’une conversation qui a un sens pour vous.
  • Faîtes en sorte d’avoir les idées claires, éteignez votre téléphone et ne faites pas attention aux bruits autour de vous. Cela peut s’avérer difficile dans un lieu public, mais vous couper des nuisances extérieures vous aidera à vous concentrer sur votre interlocuteur et entendre ce qu’il est entrain de vous dire.
  • N’anticipez pas sur ce que l’autre personne va vous dire. Vous pourriez être surpris ou apprendre quelque chose de nouveau !
  • Essayez de percevoir les mots et les expressions clés pour avoir une idée de ce que vous raconte votre interlocuteur. Si écouter et comprendre sont des activités compliquées pour vous, voici une technique efficace. Sans paniquer, concentrez votre attention sur les mots principaux qui ressortent dans le discours. En anglais, les mots les plus importants dans une phrase sont accentués, et cela peut vous aider à comprendre de quoi il s’agit.
  • Essayez de percevoir ce que ressent votre interlocuteur. Votre partenaire exprime-t-il des émotions dans son visage ou son langage corporel ? Transmet-il des émotions à travers la son de sa voix ou les mots qu’il emploie ? Les émotions sont liées au langage, et se connecter à l’émotion derrière les mots est une partie clé pour comprendre et retenir des informations de façon naturelle.
  • Notez discrètement les mots ou expressions que vous entendez. Servez-vous d’un petit bout de papier pour griffonner les nouveaux mots ou expressions que vous voudriez retenir. Mais ne passez pas votre temps à écrire ; c’est juste un outil, pas l’essentiel de l’activité.
  • N’interrompez pas votre interlocuteur. Les gens qui coupent la parole n’écoutent pas vraiment. Le but est de laisser l’autre personne finir ce qu’elle a à dire. Cela peut vous demander un peu de pratique au début, mais si vous prenez votre temps et accordez votre entière attention à votre partenaire, c’est plus facile.
  • Ecoutez pour comprendre, pas pour répondre. Ne vous souciez pas de quoi répondre ou des éventuelles fautes que vous allez commettre. Votre priorité est de comprendre ce que vous dit votre interlocuteur. Si vous ne le comprenez pas, vous ne serez pas dans la capacité de lui répondre de toute façon !
  • Paraphrasez pour clarifier, mais seulement si l’interlocuteur marque une pause. Paraphraser votre partenaire est un excellent moyen de vérifier que vous comprenez bien ce qu’il dit, répétez ensuite les mots employés et parlez ! Vous pouvez vous assurer que vous avez bien reçu le message en posant des questions et en répétant ce que vous venez d’entendre. Vous pouvez même demander comment épeler tel ou tel mot, ou ce que telle ou telle chose veut dire. Ce genre d’explications personnelles nous permet d’apprendre beaucoup plus rapidement que dans un livre ou un enregistrement.
  • Amusez-vous ! La chose la plus importante quand on parle avec quelqu’un est d’apprécier la conversation ! Assurez-vous de sourire, de vous détendre… et profitez du moment présent !

*******

Trouvez-vous qu’écouter dans une autre langue est difficile ?

Avez-vous déjà essayé d’utiliser des techniques de conversation ?

Est-ce que cela a marché pour vous ? Faîtes-nous en part dans vos commentaires !

Comments

comments

Leave a Reply

*

captcha *