logologo
11
FéVR.
2015

10 motivations pour un séjour linguistique réussi !

world flag map

Partir à l’étranger pour ses études… une expérience unique et incroyablement enrichissante qui attire de plus en plus d’étudiants français. Que ce soit en Angleterre, au Canada, aux Etats-Unis, mais aussi en Norvège, et désormais en Chine, ils sont toujours plus nombreux à tenter l’aventure chaque année. Découvrez ici 10 bonnes raisons de vous lancer à votre tour dans l’expérience internationale !

1)      L’aventure

Partir et découvrir un autre pays c’est toujours un peu l’aventure. Tout est nouveau, tout est différent… Logement, cours, nourriture, personnes,… on ne sait pas ce qui nous attend. La motivation est donc essentielle pour mener à bien cette grande expérience. Plus vous aurez l’esprit ouvert et l’envie d’apprendre et de découvrir, plus l’expérience sera enrichissante, autant du point de vue humain que culturel ou linguistique. Mais pour que votre séjour linguistique ne tourne pas au cauchemar, il est également essentiel de bien préparer votre voyage (cf. notre précédent article « 5 choses à vérifier avant de partir à l’étranger »).

2)      Le bon moment

Le temps des études, c’est le bon moment pour se lancer. En effet, du semestre d’échange au stage en entreprise, en passant par le double diplôme (un diplôme français et le diplôme en programme commun), les possibilités de formations internationales à l’université sont nombreuses. En plus de cette grande variété de choix, le fait d’être étudiant vous permet aussi de bénéficier d’importantes aides financières pour votre séjour linguistique : celles du ministère de l’Enseignement supérieur – notamment une aide à la mobilité internationale de 400 € par mois, qui s’ajoute aux bourses du CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires), des collectivités locales, des pays d’accueil (il vous faut contacter les ambassades) ou de structures privées (bourses Rotary, Fondation de France, Fullbright, entre autres). Profitez-en tant que vous êtes étudiants !

3)      Une immersion culturelle totale

Quoi de plus enrichissant que de découvrir une nouvelle culture ! Une manière de parler, de se comporter, de s’habiller, de travailler, de s’amuser, de vivre en somme, qui n’a rien à voir avec la nôtre… Avant de partir dans un pays étranger, on a toujours un certain nombre de clichés en tête, voire de préjugés sur ce que l’on va découvrir. Ceci est tout à fait humain ; c’est notre manière d’anticiper l’expérience à venir, qui peut s’avérer excitante et stimulante pour certains, mais un peu plus angoissante pour d’autres. Dans ce dernier cas, on cherche la sécurité en arrivant sur place, et quoi de plus rassurant que de rencontrer des personnes de la même origine et, surtout, qui parlent la même langue !

L’erreur à ne pas commettre lors d’un séjour linguistique est de rester « entre français » et ainsi de passer à côté d’un vrai enrichissement culturel et linguistique. Pour une immersion vraiment totale et une intégration réussie, la meilleure option est sans doute de vous installer dans une famille ou en colocation avec des personnes d’autres origines. Cela vous obligera à parler une (ou des) langue(s) étrangère(s) et vous permettra ainsi de faire des progrès fulgurants !

4)      L’apprentissage d’une nouvelle langue

Être bilingue semble, de nos jours, une nécessité. La pratique en continu d’une langue avec les natifs du pays est le meilleur moyen de la maîtriser. Grâce à vos études, vous pourrez même posséder un vocabulaire technique, propre à un domaine de compétences (gestion, finances, communication…). Un atout inestimable pour les recruteurs, sachant qu’ils n’auront pas besoin de vous payer une formation en langue. Outre l’avantage professionnel, maîtriser d’autres langues vous permettra de vous faire plus facilement des amis et pourquoi pas de vous installer dans le pays plus tard ! Mais ne vous faites pas d’illusions, même sur place il faut du temps pour devenir polyglotte. Comptez au minimum trois mois pour une bonne maîtrise de la langue, un séjour d’un an étant bien entendu l’idéal.

5)      La valorisation de votre CV

Un séjour à l’international va permettre d’enrichir votre CV d’une expérience unique. C’est un atout que vous pourrez mettre en avant dans toute circonstance, l’objectif ultime des études à l’étranger étant de mettre en valeur sa formation. À l’heure de la mondialisation, un parcours international a plus de valeur pour le recruteur. Cela montre que vous êtes autonome, ouvert d’esprit avec une certaine curiosité intellectuelle. Vivre hors de France, c’est également devoir faire preuve d’ingéniosité et d’adaptation. Des qualités très recherchées dans le monde du travail. En outre, ce séjour linguistique à l’étranger sera le moyen de vous différencier des autres et de vous faire plus facilement une place sur le marché de l’emploi. Mieux qu’une simple formation, une expérience de vie… N’oubliez pas de l’inscrire sur votre CV !

6)      Une autre approche professionnelle

Qui dit autre culture, dit autre façon de travailler. Voici le témoignage de Stéphane, en médecine à l’université Paris-Descartes, qui a passé un stage de cinq mois et demi à l’hôpital Parkland de Dallas :

Stéphane a toujours eu le goût des voyages et la curiosité de se frotter à d’autres cultures. Après deux expériences à l’étranger (Allemagne, Mali), le jeune homme a réussi à décrocher un programme d’échange avec l’université du Texas.  L’étudiant se souvient d’un rythme de travail intense (98 heures par semaine en moyenne) et très collaboratif entre médecins, internes et étudiants. En comparaison, Stéphane juge les études françaises « traditionnelles et hiérarchiques ». En matière de budget, le stage lui a coûté 10.000 € (en comptant le loyer, les billets d’avion et l’achat d’une voiture à plusieurs), entièrement financé par ses ressources personnelles. Avantage de l’échange universitaire : il n’a eu aucun frais d’inscription à payer. Une réelle économie quand on sait que les frais universitaires peuvent atteindre 25.000 $ (soit 18.000 €) par an. Rentré épuisé d’un séjour très peu touristique, le jeune Français se dit très satisfait, tant sa pratique et son approche du métier se sont enrichies.

7)      Nouvelles rencontres, nouveaux amis !

Parmi les nombreux avantages qu’apporte un programme d’échange à l’international, c’est le fait que vous allez rencontrer au même endroit des personnes de toutes origines. Pour évoquer mon expérience personnelle, je suis partie à Colchester (Angleterre) durant l’année scolaire 2009-2010 en tant qu’assistante de langue. Je vivais chez une famille anglaise, qui hébergeait également un allemand. En plus de notre job de ‘language assistant’, nous suivions un cours d’anglais avancé à la fac. Celui-ci regroupait des personnes de toutes nationalités : il y avait des français, des allemands, des espagnols, des russes, des polonais, etc. Après le cours, qui avait lieu chaque vendredi matin, nous allions manger tous ensemble au pub dans une ambiance très « melting-pot » et multilingue !

8)      Épanouissement personnel garanti

Livré à vous-même, ce voyage en terre inconnue vous fera gagner en maturité. Sans vos proches, vous devrez vous débrouiller par vos propres moyens. Une expérience unique pour prendre confiance en soi ! Vous apprendrez ainsi à mieux vous connaître mais aussi à vous ouvrir aux autres. Fort de vos nombreuses rencontres et de votre toute nouvelle débrouillardise, vous allez revenir transformé.

9)      La redécouverte de son pays d’origine

De retour en France après des mois loin de chez soi, on a une autre vision de son pays d’origine. Tout semble différent, et on remarque des choses auxquelles on n’avait jamais prêté attention auparavant. Je me souviens lors mon retour à Grenoble à quel point j’ai été heureuse de retrouver mes belles montagnes, et à quel point j’ai été subjuguée par leur beauté ! Je me suis alors aperçue que je ne les avais jamais vraiment regardées car, en tant que grenobloise de souche, elles ont toujours pour moi fait « partie du paysage ».

Un long séjour linguistique à l’étranger nous offre aussi des points de comparaison pour juger les événements et modes de vie chez nous ou ailleurs. On a tendance à prendre cette vilaine manie qui est de tout comparer. Le retour est souvent empreint de nostalgie et du coup, tout est mieux là-bas qu’ici !

10)   Nouvelle vie, nouvelle carrière !

Mais parfois, on choisit de ne pas retourner chez soi, ou alors juste le temps de remplir les formalités pour ensuite vite repartir. Et cette fois-ci pour de bon ! En effet, le nombre de français qui ont opté pour une carrière à l’étranger s’élève à près de deux millions. Et ce nombre est en constante augmentation, de 3 à 4% en moyenne chaque année.

Alors pour toutes ces bonnes raisons, ne laissez pas passer cette opportunité, lancez-vous dans l’aventure… L’international vous ouvre les bras !

SOURCES :

http://www.letudiant.fr/etudes/3es-cycles-et-masters/partir-a-l-etranger-a-la-fac-comment-ils-en-ont-profite-en-master.html

http://www.studyrama.com/international/etudier-a-l-etranger/les-5-bonnes-raisons-de-partir-etudier-a-l-etranger-87067

Pour plus d’infos :

http://www.etudiant.gouv.fr/pid20436/etudier-a-l-etranger.html

Comments

comments

Leave a Reply

*

captcha *