logologo
23
FéVR.
2015

Comment assurer en anglais grâce au coaching vocal ?

megafone

Le « coaching vocal » a la cote. Loin des cours « traditionnels », il permet de prendre confiance dans son expression orale, et ainsi d’être bien plus convaincant lors d’une prise de parole en anglais. En effet, quoi de moins attrayant qu’une présentation « yaourt et baragouinage » ? Quand on sait que près des trois quarts des cadres utilisent régulièrement l’anglais au travail[1], la question est loin d’être désuète. Il est toujours possible de camoufler ses lacunes à travers les emails, mais lorsque l’on doit s’exprimer à l’oral dans la langue de Shakespeare, et qui plus est devant un auditoire, l’exercice s’avère autrement plus complexe. Dans un contexte professionnel, une formation de coaching vocal vous permettra de faire la différence au travers de trois aspects : l’entretien d’embauche, les réunions et les présentations orales.

1)      L’entretien d’embauche

Nombreux sont les candidats à l’embauche qui embellissent généreusement leur CV d’un « anglais courant » alors qu’ils savent à peine dire bonjour et au revoir. Sauf qu’à l’entretien en face à face, le « fraudeur » est vite démasqué… sans parler de l’effet dévastateur du stress sur l’efficacité de la prestation ! On a déjà tendance à bégayer en français, alors s’exprimer dans une autre langue se transforme en un exercice particulièrement périlleux si le niveau d’anglais n’est pas à la hauteur.

Grâce à des techniques spécifiques sur le lien entre expression corporelle et expression orale, le coaching vocal peut vous aider à dissimuler votre stress sous une apparente assurance grâce à une voix posée et un discours fluide. Cela vous permettra de convaincre votre recruteur malgré un anglais grammaticalement approximatif.

2)      Les réunions de travail

En fonction de votre rôle dans un meeting professionnel, vous allez avoir besoin de mobiliser des compétences différentes : la compréhension orale si vous êtes spectateur ou bien l’expression orale si vous êtes animateur. Dans les deux cas, plus vous serez à l’aise avec l’anglais, plus vous serez à même de remplir votre rôle et ainsi montrer que vous assurez dans votre environnement professionnel.

En revanche, si votre niveau d’anglais est plutôt limité, vous risquez de perdre rapidement le fil de la discussion. C’est pourquoi il est essentiel dans ce cas-là de travailler votre compréhension orale, si possible au quotidien en regardant des films en VO et en écoutant de la musique anglophone. Vous pouvez également regarder les chaînes de télévisions anglo-saxonnes.

Pour ce qui est du rôle d’animateur, le coaching vocal vous apprendra à mobiliser des techniques d’expression orale, qui vous permettront par la suite de rendre vos réunions plus vivantes et intéressantes.

3)      La présentation professionnelle

Dès qu’il s’agit de prendre la parole en anglais, la plupart des salariés français ont tendance à paniquer : fautes de grammaire, problème d’accent, peur du manque de vocabulaire… Les raisons de rater sa présentation professionnelle sont multiples. Or, il ne s’agit pas nécessairement d’un problème purement technique de maîtrise de la langue, mais plutôt d’un souci de confiance en soi, accentué par le stress. En effet, les anglo-saxons sont généralement beaucoup plus indulgents que nous avec la grammaire. L’important pour eux est que le message passe, peu importe le nombre de fautes. Ainsi, au lieu de se focaliser sur la grammaire, il est plus important, plus efficace et plus convaincant de s’exprimer avec une voix posée et qui respecte la « musicalité » de la langue. C’est ce dernier aspect essentiel que le coaching vocal permet d’améliorer.

En effet, les musicalités de langue française et de la langue anglaise n’ont rien en commun. Tandis que français est une langue dite « syllabique » (la prononciation de chaque syllabe prend environ le même temps), l’anglais fait partie des langues dites « accentuelles » (les syllabes peuvent avoir des durées différentes). En ce sens, le coaching vocal permet de prendre conscience de cette différence majeure et d’éviter ainsi aux français, qui se trompent souvent sur la musicalité de l’anglais, d’être ennuyeux et trop formels.

Speak English Center propose une formation complète et innovante de coaching vocal. Elle met l’accent sur le problème du stress, qui a une influence considérable sur la manière de s’exprimer dans une langue autre que la nôtre. La formation vous permettra de maîtriser trois compétences essentielles liées à ce facteur stress :

1)  Maîtriser la « musicalité » de sa voix

2)  S’affirmer grâce à l’expression corporelle

3)  S’exprimer de manière efficace et convaincante

Découvrez aussi, l’article du Dauphiné Libéré sur les ateliers de coaching vocal proposés par Speak English Center pour être performant dans une négociation à l’international.


[1] Baromètre FCE-CGC, juin 2012

Comments

comments

  1. Pingback: Speak English Center 5 bonnes raisons d'apprendre l'anglais... pour le plaisir !

Leave a Reply

*

captcha *