logologo
30
MARS
2015

5 bonnes raisons d’apprendre l’anglais… pour le plaisir !

Et si nous laissions un peu de côté le travail pour s’intéresser à nos propres envies, nos propres désir, notre épanouissement personnel… ? Depuis que je travaille à Speak English Center, je suis surprise de découvrir le nombre de personnes qui veulent apprendre l’anglais non pas dans le cadre de leur carrière professionnelle, mais pour leur plaisir et leur enrichissement personnel.

Les deux facteurs qui ressortent le plus quand je discute avec les gens qui viennent nous rendre visite sont : les voyages et internet. En effet, comment partir dans un autre pays si on ne parle pas anglais, ‘the’ langue internationale par définition ? Et comment être présent sur la toile sans la maîtrise de la langue la plus utilisée sur internet ?

Voici déjà deux bonnes raisons de se perfectionner en anglais, mais il y en a d’autres !

1)      Les voyages à l’étranger

clothes-travel-voyage-backpackLa plupart des gens estiment comprendre plus ou moins bien l’anglais, mais lorsqu’il s’agit de s’exprimer, c’est une toute autre affaire. On parle alors d’une réelle frustration de ne pas parvenir à se faire comprendre, et à exprimer ce qu’on aurait eu tant de facilité à dire dans sa langue maternelle.

Beaucoup de gens déclarent qu’ils arrivent toujours à baragouiner pour se faire comprendre, ce qui est vrai dans la plupart des cas, mais cela marche vraiment que lorsqu’on demande un renseignement ou une information, pour les choses factuelles en résumé. De même, on arrive toujours à déchiffrer les panneaux et autres pancartes quand c’est écrit en anglais. Mais quand il s’agit d’avoir une vraie conversation en anglais, la tâche devient bien plus ardue. Savoir exprimer ses émotions dans une autre langue demande déjà une certaine maîtrise, que ce soit sur le plan grammatical ou lexical, mais aussi  et surtout au niveau de l’intonation. Comme nous l’avons déjà vu dans des précédents articles, la musicalité (accents, intonation…) de la langue est un aspect essentiel de la communication. Or, musicalité anglaise et musicalité française n’ont pas grand-chose en commun [cf. l’article «Comment assurer en anglais grâce au coaching vocal ? »].

2)      Les réseaux sociaux

Social mediaComment voulez-vous être un as des réseaux sociaux sans en maîtriser la langue principale ? Cela me paraît plus que difficile, voire impossible. En effet, parmi les millions de vidéos, articles, commentaires, etc. qui sont postés chaque jour sur Facebook et Twitter (pour ne citer que ceux-là), la plupart sont en anglais. De plus, si vous voulez « toucher » un maximum de personnes à travers le monde avec un post ou un article, quel que soit le sujet, il vous faudra le faire en anglais, ‘no choice’ !

Même chose pour le chat et autres communications via Skype avec une personne vivant à l’autre bout de la planète. Comment est-il possible de communiquer avec un islandais ou un chinois si ni l’un ni l’autre ne parle votre langue et que vous ne parlez pas la leur ? L’anglais est souvent la seule et unique solution pour la communication !

3)      L’actualité internationale

Newspaper JournalCombien d’entre nous qui s’intéressent à l’actualité se trouvent frustrés de ne pas pouvoir lire un article du prestigieux New York Times ou du très sérieux The Guardian ? Quoi de plus facile de nos jours que de consulter les grand journaux internationaux sur internet… encore faut-il pouvoir les déchiffrer. Aujourd’hui tout va très vite, et si l’on veut figurer parmi les premiers informés, il faut maîtriser l’anglais ! Les fameux « lanceurs d’alerte » se trouvent en effet rarement en France, et se sont pas toujours détectés en premier par la presse française.

Dans un autre genre : pour les mordus de ‘presse people’, il n’est pas concevable de passer à côté des célèbres et toujours plus scandaleux tabloïds anglais que sont The Sun et The Daily Mirror.

Il est parfois aussi extrêmement intéressant de lire la presse internationale, non pas pour savoir ce qui se passe hors de nos frontières, mais pour découvrir ce que les autres pensent de nous !

4)      L’enrichissement culturel

world flag mapQuoi de plus affligeant et démoralisant que de regarder un film étranger en VF ? Et cela vaut pour toutes les langues, pas seulement pour l’anglais. Personnellement, je suis absolument INCAPABLE de regarder un film d’Almodovar en version française. On passe à côté de tant de choses… Le film n’a plus du tout la même saveur et perd énormément en qualité. De même, un Tarantino ne vaut le coup que si on le regarde en VO, et on peut ainsi multiplier les exemples…

En ce qui concerne la musique, c’est encore et toujours l’anglais qui domine la scène internationale, voire nationale dans la plupart des pays à travers le monde. En France notamment, nombreux sont les groupes et artistes français qui ont choisi l’anglais pour leurs chansons. Le but ? Toucher un maximum de personnes grâce à une langue et des paroles reconnues et comprises par le plus grand nombre. Une autre raison souvent évoquée par les artistes non-anglophones qui ont choisi l’anglais pour leur musique, est le fait que c’est la langue qui « sonnerait » le mieux musicalement, en particulier dans la musique rock.

5)      Les rencontres

Rencontre Il n’est pas impossible, et de moins en moins d’ailleurs, que vous rencontriez un homme ou une femme d’origine étrangère que ce soit sur votre lieu de travail, sur le net ou encore dans un autre pays. Imaginez-vous tomber sous le charme d’une belle russe, d’une jolie japonaise, d’un brésilien ténébreux ou d’un vietnamien excentrique, qui ne parle pas la langue de Molière. Sans une certaine maîtrise de l’anglais, vous (tout comme il ou elle) seriez bien embêté !

Ce serait quand même dommage de passer à côté d’une grande histoire d’amour ou d’une belle amitié pour une histoire de langue… !

Dans un monde qui va toujours plus vite et qui est de plus en plus mondialisé, la maîtrise de l’anglais est donc devenue un outil indispensable, non plus seulement au niveau professionnel, mais aussi sur le plan personnel. C’est donc pour rester toujours ‘in’ et ne pas devenir ‘has been’ que de nombreuses personnes qui sont aujourd’hui désireuses de maîtriser l’anglais viennent prendre des cours à Speak English Center. Grâce à des formateurs anglophones et expérimentés, vous pourrez rapidement et sereinement progresser en anglais, dans une ambiance à la fois sérieuse et conviviale.

Et vous, quelles sont vos motivations pour apprendre l’anglais ?

Pensez-vous pouvoir tenir une conversation avec une personne de n’importe quelle nationalité ?

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires juste en-dessous !

Comments

comments

Leave a Reply

*

captcha *