logologo
04
MARS
2015

Top 5 des erreurs à éviter quand on apprend l’anglais (vous risquez d’être surpris!)

Apprendre Anglais

Alors comme ça… vous voudriez parler anglais couramment ?

La plupart de personnes qui veulent apprendre l’anglais ont suivi des cours à l’école, ou même des cours particuliers en tant qu’adulte, pendant de nombreuses années. De nos jours, la plupart des multinationales européennes exigent de leurs employés qu’ils aient un bon niveau en anglais des affaires (« business English »).  Les enseignants d’anglais travaillent d’ailleurs souvent avec de grandes sociétés afin d’apprendre aux professionnels comment gérer les réunions, les entretiens et les visioconférences en anglais.

En ce qui concerne les étudiants en anglais, la plupart suivent des cours hebdomadaires pendant une longue période, mais ne sont jamais ne parviennent pas à parler couramment anglais, et progressent en réalité très peu au fur et à mesure du temps. La question qui se pose est : pourquoi ?

Beaucoup de gens pensent qu’ils sont trop vieux pour apprendre une langue, ou qu’ils ne sont simplement pas faits pour l’acquisition langagière. Mais tout cela est faux ! La vérité c’est que TOUT LE MONDE est capable de parler couramment une autre langue. Le véritable problème porte sur l’enseignement en lui-même des langues, qui n’a pas été à la hauteur  pendant de longues années. De récentes études montrent que l’acquisition du langage s’obtient lorsqu’expérience et répétition sont rassemblées.  Et cela NE se produit PAS quand vous lisez en silence, mémorisez des listes de mots ou que vous êtes attendu à parler parfaitement en classe !

Vous avez certainement appris l’anglais à « la vieille école », comme la plupart de vos compatriotes. Si vous êtes vraiment prêts à améliorer votre niveau d’anglais bien plus rapidement, ARRÊTEZ de commettre ces erreurs typiques :

1.       Ne pas écouter comme il faut. L’écoute est la base de l’acquisition langagière. Un enfant passe les deux premières années de sa vie à ne rien faire d’autre que d’écouter les gens autour de lui ! Il ne comprend pas les mots et n’est capable de les répéter qu’après de longs mois d’entraînement. Nous devrions faire la même chose : écouter de l’anglais tous les jours, et sans appréhension ! C’est-à-dire : ne cherchez pas à comprendre TOUT ce que vous entendez. Car même quand on ne comprend pas tous les mots, le seul fait d’écouter permet d’apprendre : le son des voyelles, la prononciation, l’intonation, l’accent des syllabes, l’ordre des adjectifs, la structure des phrases, la grammaire, etc. Ecouter de la musique, des interviews, des documentaires, ou la radio tous les jours vous permettra d’améliorer de façon automatique votre « oreille » à l’anglais.

2.       Regarder des films anglais avec les mauvais sous-titres. Les films sont  l’une des façons les plus efficaces pour progresser en anglais ! Dans les films, on peut observer des situations réalistes avec des personnes de langue maternelle anglaise. Regarder des films est une manière amusante de capter de nouvelles expressions et d’en apprendre un peu plus sur la culture anglo-saxonne. MAIS… quand vous regardez un film en anglais, vous devez également mettre les sous-titres EN ANGLAIS ! Je sais, je sais, beaucoup de gens ont peur de pas arriver à « comprendre » le film s’ils n’ont pas les sous-titres dans leur langue maternelle. Mais parvenir à entendre et en même temps voir les mots en anglais, voilà une manière très efficace et peu coûteuse (en terme d’efforts) pour améliorer votre niveau ! Votre cerveau fait tout le travail à votre place, c’est juré !

3.       Croire que l’apprentissage est forcément une tare. Dans la méthode « à l’ancienne » de l’enseignement des langues, l’apprentissage est synonyme de torture : passer des examens, mémoriser du vocabulaire, ou encore lire de longs textes incompréhensibles… La vérité c’est que les étudiants apprennent mieux et plus vite quand ils avancent à leur propre rythme. On peut apprendre des langues grâce à la musique, l’art, le cinéma, le théâtre, ou juste en prenant un verre avec des amis. Alors accordez-vous une pause, vous n’êtes pas obligés de souffrir pour bien apprendre !

4.       Se focaliser sur la grammaire. Quand vous apprenez à parler une langue, il est important de focaliser d’abord votre attention sur l’écoute, et ensuite sur la répétition et l’expression orale. Lorsque les étudiants se forcent à apprendre des règles de grammaire, puis à les appliquer en parlant, cela ne correspond pas une manière naturelle du tout – et de fait pratiquement impossible à réaliser – de penser. Votre cerveau ne peut pas retenir du vocabulaire et des règles de grammaire de cette façon. Il est fait pour utiliser la langue de manière expressive et créative. C’est seulement à travers l’écoute d’un bon anglais au quotidien que votre cerveau sera à même d’appliquer correctement les règles de grammaire.

5.       Exiger une maîtrise parfaite de la langue. De nombreux étudiants se mettent la pression pour parler sans commettre de fautes quand ils sont en classe. Ils ont le sentiment de mettre en jeu  leur crédibilité ou d’avoir l’air bête si leur expression orale n’est pas parfaite. Mais dans la vraie vie, les gens font sans arrêt des erreurs ! Est-ce que cela vous dérange lorsque quelqu’un fait une faute de grammaire dans votre langue maternelle ? Certainement que non ! On ne peut pas apprendre sans faire d’erreurs, donc si vous ne prenez pas de risques quand vous pratiquez l’anglais, vous vous empêchez de progresser.

Changer nos vieilles habitudes peut s’avérer difficile, surtout quand on atteint un certain âge. Que pensez-vous de ces conseils ? Avez-vous commis les mêmes erreurs ? Quelles sont vos méthodes préférées pour apprendre une langue. A Speak English Center, nous adorerions voir vos réactions dans les commentaires !

Comments

comments

  1. VITALE Répondre

    BONJOUR, je souhaite héberger une étudiants anglaise ou américaine de préférence, en colocation chez moi…. ou en location…. avec partage de certains repas à sa convenance ….
    merci pour votre réponse,
    Bien cordialement
    Christine

Leave a Reply

*

captcha *