logologo
05
MAI
2015

Exclusif : deux nouvelles sections internationales à Grenoble !

grenoble-école Comme évoqué dans un précédent article, Grenoble est, après Paris, la ville française la plus prisée par les anglophones du monde entier. Avec ses universités reconnues internationalement, ses nombreuses entreprises dynamiques et son cadre de vie exceptionnel, la réputation de Grenoble n’est plus à faire pour nos amis anglosaxons. Elle est ainsi devenue la deuxième communauté anglophone de France !

D’ailleurs, forte de son succès, la ville a tout récemment décidé la création de deux sections internationales britanniques dans les écoles Jules Ferry et les Trembles, prévue pour la rentrée 2015.

Cette ouverture fait suite au succès de la section internationale de l’école élémentaire publique La Houille Blanche à Grenoble.

Que sont les sections internationales et à quoi servent-elles ?

Créées en 1981 en école primaire, collège et lycée d’enseignement général, les sections internationales accueillent des élèves français et étrangers. Ce dispositif leur permet de bénéficier de trois heures d’« enseignements spécifiques » par semaine, c’est-à-dire des cours en langue étrangère pendant lesquels les élèves sont regroupés en dehors de leurs classes habituelles.

Ces enseignements spécifiques sont articulés autour de deux axes :

1)      l’apprentissage renforcé d’une langue étrangère à l’école primaire, collège et lycée ;

2)      l’enseignement d’une discipline non linguistique (DNL) à partir de la classe de sixième, dispensé dans la langue de la section. C’est l’histoire-géographie qui a été choisie comme DNL pour toutes les sections, sauf les sections chinoises, qui ont retenu les mathématiques.

Les sections internationales existent dans pas moins de 15 langues vivantes : allemand, anglais américain et anglais britannique, arabe, chinois, danois, espagnol, italien, japonais, néerlandais, norvégien, polonais, portugais, russe et même suédois !

Leur objectif est double : favoriser l’intégration des élèves étrangers dans le système français, ce qui permet en même temps de créer un cadre propice à l’apprentissage d’une langue vivante à un haut niveau pour les élèves français.

 Quelle est la différence entre les sections internationales et les sections dites « européennes ou de langues orientales » ?

Contrairement aux sections internationales, les sections européennes ou de langues orientales n’existent pas à l’école primaire. Le dispositif est mis en place à partir de la classe de quatrième, dans les collèges et lycées généraux, mais aussi les lycées technologiques et professionnels.

Le choix des langues est divisé de la manière suivante :

  • Sections européennes : allemand, anglais, espagnol, italien, néerlandais, portugais et russe.
  • Sections de langues orientales : arabe, chinois, japonais et vietnamien.

En plus des deux axes pour les enseignements spécifiques mis en place dans les sections internationales, les sections européennes ou de langues orientales invitent à une connaissance approfondie de la culture du pays de la section. D’autre part, le choix de la DNL est beaucoup moins restreint, les établissements pouvant sélectionner la matière de leur choix en tant qu’enseignement spécifique.

 Quelle est la place accordée à l’apprentissage des langues vivantes étrangères dans l’éducation nationale aujourd’hui ?

L’apprentissage des langues étrangères occupe depuis une dizaine d’années une place privilégiée dans les programmes de l’éducation nationale en France, comme dans le reste de l’Europe. En effet, l’Union européenne possède aujourd’hui des pouvoirs en matière éducative en fixant des objectifs communs aux pays membres et en essayant d’harmoniser les différents systèmes éducatifs sur certains points. Elle a ainsi fixé comme objectif essentiel de maîtriser, à la fin de la scolarité, deux langues étrangères en plus de la langue maternelle.

La France a ainsi adhéré au « Cadre européen commun de référence pour les langues » (CECRL) par un décret de 2005. Ce document prévoit différents niveaux de compétences qui doivent être atteints par les élèves à chaque niveau de la scolarité, les niveaux allant de A1 (débutant) à C2 (expert). Les degrés et les niveaux définis par l’Union européenne sont appliqués :

➢  en fin de collège, les élèves doivent avoir atteint le niveau A2 ;

➢  à la fin des études secondaires (baccalauréat), les élèves doivent avoir atteint le niveau B2.

Si la maîtrise de la langue française arrive logiquement en tête du Socle commun de connaissances et de compétences au collège, c’est la pratique d’une langue vivante étrangère qui en est la seconde priorité. Selon ce texte de référence, l’élève doit être capable au sortir du collège de :

– comprendre un bref propos oral ainsi qu’un texte écrit court et simple ;

– se faire comprendre à l’oral et à l’écrit en utilisant des expressions courantes.

D’autre part, le Plan de rénovation des langues vivantes étrangères de 2006 insiste sur la nécessité d’une offre de langues diversifiée et cohérente, notamment à travers une augmentation de l’exposition aux langues pour les élèves, ainsi qu’un effort de formation pour les enseignants.

Dans le cadre de cette réelle volonté de rénover l’apprentissage des langues, la langue est présentée comme un instrument qui intervient dans la réalisation de la plupart des tâches sociales pour mener à bien un projet, atteindre un objectif ou résoudre un problème. Les compétences linguistiques (grammaticales, lexicales, phonologiques) et culturelles sont mises au service de la réalisation de tâches et ne sont pas considérées comme des fins en elles-mêmes. La priorité est donnée à la pratique de l’oral pour doter chaque élève d’une capacité à communiquer en langue vivante.

Cependant, malgré tous ces efforts en direction de l’apprentissage des langues dans l’éducation, les résultats concrets semblent se faire attendre… En effet, comme nous l’avons vu dans un précédent article, les français sont toujours parmi les bons derniers en Europe concernant leur niveau en anglais !

Si vous aussi vous faites partie des mauvais élèves en anglais ou que vous avez tout oublié, que vous habitiez Grenoble, aux alentours ou beaucoup plus loin, rassurez-vous, rien n’est perdu ! Avec Speak English Center, vous bénéficiez d’une offre de formation personnalisée, adaptée à vos envies et à vos besoins. Que ce soit dans votre entreprise, dans nos locaux, sur internet ou par téléphone, des formateurs expérimentés vous accompagnent dans toutes les étapes de votre formation. Alors n’hésitez pas à nous contacter, par email ou par téléphone.

A Speak English Kids aussi, on adore apprendre l’anglais, tout en s’amusant ! Dans nos locaux tous proches de Grenoble, vos enfants auront l’opportunité de découvrir ou perfectionner leur anglais à travers des activités ludiques et adaptées à leur âge.

Comments

comments

Leave a Reply

*

captcha *