logologo
20
AVRIL
2015

6 solutions à 6 problèmes d’expression en anglais

Si vous lisez cet article, il y a des grandes chances que vous appreniez l’anglais ou que vous l’enseigniez.

Ici à Speak English Center, nous aimons trouver des moyens d’aider nos lecteurs à améliorer la façon dont ils apprennent l’anglais ! C’est pourquoi dans le blog de cette semaine, nous allons nous intéresser aux 6 plus grosses difficultés que l’on a tendance à rencontrer quand on apprend l’anglais en deuxième langue, et nous vous donnerons des astuces pour vous aider à les surmonter.

La plupart des gens qui apprennent l’anglais sont confrontés à ce genre de difficultés, mais la bonne nouvelle c’est qu’avec une petite dose de patience, vous parviendrez à vous en sortir.

1. « Je ne comprends pas les anglophones car ils parlent trop vite. » Voici un problème récurrent pour la plupart de ceux qui apprennent une langue étrangère. On a l’impression que les locuteurs natifs parlent plus vite que la normale… Mais ce n’est pas le cas ! L’astuce dans ce cas là est d’essayer de se détendre, et de ne pas se focaliser sur chaque mot. Il faut se concentrer essentiellement sur les mots clés, qui sont souvent, en anglais notamment, les mots accentués dans la phrase. Par exemple, vous allez peut-être comprendre le sujet abordé, mais pas les détails. Ce n’est pas grave : entendre les mots clés est le début de la compréhension. Si vous essayez de tout comprendre à la fois, vous risquez de vous bloquer et peut-être abandonner .

2. « Je ne connais pas beaucoup de mots, et j’oublie tout quand j’essaie de parler. » Le vocabulaire est un vrai obstacle pour de nombreux étudiants, et vous allez peut-être avoir l’impression que vous n’arrivez jamais à vous souvenir des mots dont vous avez le plus besoin. Or, le meilleur moyen d’acquérir du vocabulaire est la répétition. Cela peut se faire en écoutant de la musique, en mémorisant des chansons, ou en regardant en boucle vos séries TV favorites ! On arrive beaucoup mieux à mémoriser du vocabulaire quand il est contextualisé.

3. « J’ai un souci de prononciation et j’ai peur que les autres ne me comprennent pas. » Beaucoup d’étudiants ont peur que personne ne les comprennent quand ils parlent car ils ont un fort accent. Cela peut être vrai si vous parlez à quelqu’un pour la première fois. La prononciation peut s’améliorer en chantant des chansons, ou en s’entraînant à répéter des dialogues de films. La méthode e-learning est aussi un excellent moyen de pratiquer votre prononciation sans vous sentir mal-à-l’aise, car c’est le programme informatique qui va vous évaluer et aucun être humain ne vous entendra !

4. « Je deviens nerveux quand je dois parler anglais. » La confiance est un problème pour beaucoup de gens, que ce soit dans le cadre de l’apprentissage d’une langue ou non. Ajoutez à cela la barrière de la langue, et cela peut devenir un vrai problème pour beaucoup d’apprenants en anglais. Le meilleur moyen de surmonter cela est de vous confronter à vos peurs ; par exemple, mettez-vous dans une situation dans laquelle vous êtes obligés de parler anglais, soit dans un pays anglosaxon, soit en rejoignant une association locale, ou encore en allant dans un endroit où des anglophones sont présents. Vous n’allez peut-être pas surmonter votre timidité immédiatement, mais au fil du temps, votre confiance s’améliorera grâce aux encouragements des autres.

5. « Je n’arrive pas à exprimer mes idées en anglais et j’hésite beaucoup. » Trouver votre propre voix dans une seconde langue peut s’avérer très frustrant. Ne pas être capable d’exprimer l’humour ou l’ironie, ou même un ton sérieux, peut mener à des incompréhensions et à un sentiment de frustration. C’est en fait une excellente chose, car cela signifie que votre cerveau commence à penser autrement, et que vous faites l’effort de progresser. Si vous parlez un peu anglais, mais devenez vite frustré quand vous ne parvenez pas à bien vous exprimer, vous pouvez être certains d’être sur la bonne voie ! Seules la répétition et la pratique vous permettront de vous sortir des profondeurs de l’incompréhension. Entre temps, n’hésitez pas à utiliser tout ce que vous pouvez pour améliorer votre expression : accessoires, gestuelle des mains, expressions du visage, dessins ou tout ce que vous voulez ! Faire cela permet à votre cerveau à apprendre et à retenir mieux et plus vite.

6. « Je fais beaucoup d’erreurs quand je parle anglais. » La grammaire est certainement la préoccupation numéro 1 des apprenants en anglais. Mais la vérité c’est que la plupart des locuteurs natifs n’y font même pas spécialement attention ! Les fautes de grammaire devraient en fait figurer en bas de votre liste de problèmes, car même si vous faites des fautes, vous pouvez toujours communiquer efficacement. Certaines personnalités sont même connues pour leurs erreurs de langues, et cela ajoute à leur popularité et à leur charme [cf. Cristina Cordula, la célèbre présentatrice brésilienne sur M6] ! Tant que vous êtes capables de communiquer vos idées, acquérir du vocabulaire, comprendre et échanger en anglais, vous ne devez pas avoir peur de faire des fautes ! Vos erreurs vont juste se corriger avec le temps et beaucoup d’entraînement, et un jour, vous vous rendrez compte que vous faites beaucoup moins de fautes qu’avant, et vous ne saurez même pas comment vous avez réussi !

*******************

Vous sentez-vous préoccupés par ces difficultés à parler anglais ?

Avez-vous d’autres suggestions pour aider d’autres personnes à mieux s’exprimer en anglais ?

Nous adorons lire vos commentaires !

Comments

comments

Leave a Reply

*

captcha *