logologo
19
MARS
2015

5 cours d’anglais que vous n’aurez jamais à l’école

Quand nous étions élèves, nous avons tous suivi des cours de langues. Dans de nombreux pays, les cours d’anglais sont même obligatoires, notamment en France. J’ai choisi de vous faire part du témoignage d’une amie américaine, afin d’avoir un autre éclairage sur « l’expérience linguistique ».

« Mon lycée aux Etats-Unis proposait des cours de latin, français, allemand, espagnol et japonais. J’ai choisi l’espagnol. En fait, j’ai étudié l’espagnol pendant 3 ans au lycée et 3 ans à l’université.  Dans ces cours, j’ai mémorisé du vocabulaire et j’ai fait des exercices à l’écrit sur un livre pour pratiquer la grammaire et la syntaxe. En classe, nous faisions des examens et des quizz, et parfois nous faisions un exercice d’expression orale avec un camarade de classe. Mais à la fin des mes études, je ne parlais absolument PAS espagnol couramment ! Comme plein d’autres étudiants en langues, je me suis dit que je n’étais simplement pas faite pour apprendre une seconde langue. Le vrai problème en fait, c’est que je n’avais jamais entendu parler un espagnol de souche, et je ne m’étais jamais aventurée au-delà de mon environnement linguistique d’origine ! »

« Quand j’ai déménagé en France, j’étais une vraie débutante. Je n’avais jamais entendu parler français auparavant, et je n’avais jamais suivi aucun cours. Et une chose marrante a commencé à se produire. Même si je ne comprenais pas les mots que les gens disaient en français, je pouvais tout de même voir leur ressenti. Vous pouvez ressentir et entendre les émotions de quelqu’un en observant son langage corporel, et en écoutant le volume et le son de sa voix. L’expression du visage et la vitesse d’élocution sont autant d’indices sur le ressenti d’une personne. Et quand vous comprenez comment se sent une personne, vous pouvez deviner ce qu’il/elle veut dire, même si vous ne connaissez pas tous les mots. Et votre cerveau fait le lien entre ces émotions et les mots qui leurs sont associés. C’est ce qu’on appelle l’apprentissage ! Après seulement six mois en France, j’ai commencé à comprendre des phrases et à avoir des conversations simples avec les français. Au bout d’un an, j’étais autonome et commençais à recevoir des compliments sur mon niveau de langue. Ce n’était rien de plus qu’un miracle, moi qui ne savais pas parler espagnol après 6 mois d’études ! »

La plupart des étudiants en anglais essaient d’améliorer leur niveau en mémorisant du vocabulaire et en faisant des exercices de grammaire. En faisant cela, ils se punissent eux-mêmes, ou bien sont contrariés de ne pas réussir à se souvenir de tout parfaitement ! La vérité c’est que notre cerveau a besoin de faire le lien entre une expérience et une nouvelle information pour être capable de s’en souvenir.

Voyager et parler avec des locuteurs natifs est de loin le meilleur moyen de perfectionner n’importe quelle langue, notamment l’anglais ! Et avec tant de différentes variétés d’anglais parlées aujourd’hui, de l’Australie à l’Inde en passant par l’Ecosse, vous avez de quoi apprendre !

Voici 5 leçons vitales que vous n’apprendrez jamais à l’école :

stock-footage-two-female-friends-chatting-in-restaurant-outdoors-camera-stabilizer-shotDialecte ou Accent. L’anglais est une langue très riche, parlée à travers le monde. L’accent anglais qu’on entend à Londres est radicalement différent de celui qu’on entend à Dublin. Même chose pour l’accent de New York par rapport à celui d’Austin au Texas. Passer du temps avec des locuteurs natifs vous aidera à comprendre les mêmes mots employés avec différents dialectes. En modelant votre propre prononciation en fonction de  ce que vous entendez, vous trouverez votre propre voix ou « accent » en anglais, « correctly » !

(Photo : www.shutterstock.com)

Learn English with Speak English CenterIntonation et Accentuation. L’anglais utilise l’accentuation des mots et les intonations pour exprimer les parties les plus importantes d’une phrase ou d’une conversation. Ces deux éléments sont la clé pour comprendre une personne qui s’exprime dans une autre langue, surtout quand vous ne la parlez pas couramment. Après avoir entendu ces intonations un grand nombre de fois et que vous commencez à les reproduire par imitation, vous vous faites bientôt passer pour un locuteur natif !

(Photo : www.mirror.co.uk)

bar-friendsArgot et expressions. L’argot peut être une des parties les plus riches et les plus ‘fun’ dans l’apprentissage d’une seconde langue. Malheureusement, il n’est pas souvent enseigné à l’école, et ne prend réellement tout son sens quand il est utilisé dans l’inspiration du moment. Les expressions typiques sont un autre aspect de la langue utilisé dans la vie courante, mais c’est un des éléments les plus difficiles à apprendre dans une salle de classe. Quand vous entendez un natif utiliser une expression que vous ne comprenez pas, vous pouvez vous servir du contexte de la situation pour en deviner le sens. L’argot et les expressions s’inscrivent dans l’instant présent et dans l’expérimentation de la langue que vous apprenez.

(photo : www.ivernesshotel.com)

festival1Les influences culturelles. Bon nombre d’entre nous pense que notre langue maternelle influence la façon dont on voit le monde. On peut observer cela à travers des groupes de mots typiques et des expressions qui sont employés dans différentes parties du globe, et reflètent parfois un mode de vie. Par exemple, si vous apprenez le japonais, ça sera difficile de réellement vous imprégner de l’essence de la langue sans connaître un peu de la culture qui est liée. Langue et culture sont inséparables, et la meilleure façon de les acquérir est de rencontrer des locuteurs natifs et s’intéresser à leurs modes de vie.

(photo : blackartblog.blackartdepot.com)

670px-Ask-for-Directions-Step-4L’instinct de survie. Quand on essaie de communiquer avec quelqu’un qui ne parle pas notre langue maternelle, on commence à en apprendre beaucoup sur nous-mêmes et sur notre capacité à communiquer. Bien souvent, une forme de communication non verbale servira à compenser tout manque de vocabulaire, et vous devrez compter sur votre propre créativité quand vous voyagez ou avez besoin d’une information rapidement ! Quand cela se produit, notre cerveau est éveillé et ouvert, stimulé comme dans l’urgence, il cherche l’information pour remplir les blancs. Dans ce genre de situations au cours desquelles on teste nos limites de communication, on apprend rapidement et facilement, et on obtient un sentiment d’accomplissement !

De nombreuses écoles de langue, comme Speak English Center, utilisent exclusivement des enseignants qui sont locuteurs natifs, et qui essaient d’immerger les étudiants dans leur langue et leur culture à travers la musique et le jeu. Mais certains étudiants en anglais adultes ressentent souvent le besoin de faire des exercices de grammaire à l’écrit et ne sont pas preneurs du concept d’apprentissage à travers l’expérience.

Qu’en est-il pour vous ? Avez-vous déjà suivi des cours d’anglais « formels » ou traditionnels qui ne vous ont  pas parus  efficaces ? Pourquoi cela ?

Avez-vous déjà appris une langue grâce à un locuteur natif ?

Nous sommes friands de toutes vos réactions !

Comments

comments

Leave a Reply

*

captcha *